Grelinette GUERILU

guerilu 3 dents plus
Grelinette Guérilu 3 dents + 145,00  TTC
grelinette guerilu 5 dents plus
Grelinette Guérilu 5 dents + 149,00  TTC
grelinette guerilu 7 dents
Grelinette Guérilu 7 dents 209,00  TTC
grelinette guerilu 5 dents
Grelinette Guérilu 5 dents 125,00  TTC
grelinette guerilu 3 dents
Grelinette Guérilu 3 dents 120,00  TTC

La grelinette GUERILU est un outil destiné à travailler le sol en profondeur sans le retourner. Sa conception ergonomique rend le travail performant en réduisant l’effort physique au minimum. La grelinette GUERILU existe maintenant en 3 dents , 5 dents ou 7 dents.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

  1. Qu’est-ce qu’une grelinette ?

Le nom « grelinette » vient de son inventeur, le français Monsieur André Grelin (1906-1982). C’est Olivier Grelin, son fils qui se lance dans la fabrication des grelinettes dans leur maison d’Arbin. Il parcourra la France pour les vendre sur les foires et manifestations biologiques.

Aujourd’hui, la grelinette est aussi appelée biobêche, bioculteur, fourche écologique, biogrif, campagnole ou aérofourche. C’est un outil qui permet d’aérer et d’ameublir la terre sans la retourner.

La grelinette Guérilu est composée de deux manches en acier zingué, reliés entre eux par une barre transversale métallique dans leur partie basse et d’un talon.
Sur cette barre sont fixées 3, 5  ou 7 dents verticales, biseautées et tranchantes, destinées à être enfoncées dans le sol.

La grelinette Guérilu a l’énorme avantage de disposer d’un arceau en acier soudé à l’arrière de la barre transversale, ce qui offre un meilleur appui et permet de faire levier plus facilement.

Nous avons choisi l’acier zingué pour éviter que des morceaux de peinture se retrouvent dans le sol du potager.

L’utilisation de la grelinette Guérilu est adaptée à tous. Comme la terre n’est pas soulevée, le dos reste bien droit et parfaitement préservé. Vous n’avez pas besoin d’une condition physique exceptionnelle. Cependant, rappelez-vous que manier une biobêche à 5 dents demande plus d’efforts que si elle n’a que 3 dents. Pensez-y au moment de faire votre achat !

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

  1. Comment choisir entre les 3, 5 ou 7 dents ?

La grelinette Guérilu avec 7 dents est à privilégier pour les terres légères, alors que les grelinettes à 5 dents s’adaptent mieux aux terrains durs et collants. Pour les petits massifs de fleurs, 3 dents sont suffisantes.

Même si la grelinette Guérilu semble lourde à porter, ne craignez rien : lors de son utilisation, vous devez simplement la traîner, elle est donc facile à utiliser, quelle que soit votre condition physique.

Choisissez toutefois le nombre de dents en fonction de la nature du sol (un sol lourd est plus difficile à travailler avec 7 dents), mais également de votre force : plus la grelinette Guérilu comporte de dents, plus son usage demande d’efforts.

  1. Pourquoi utiliser une grelinette ?

La grelinette Guérilu ou biobêche permet de décompacter et ameublir la terre, mais aussi de faciliter l’incorporation d’engrais, de récolter les tubercules ou de faire des trous pour planter des légumes racines.

Le travail du sol est la première étape sur le chemin conduisant à une récolte abondante. Afin de respecter les êtres vivant dans le sol, il est nécessaire de travailler son sol avec modération. Lorsque le jardinier utilise des outils (qu’ils soient manuels, mécaniques ou thermiques) pour améliorer la porosité de son sol, il va inévitablement détruire (momentanément) l’écosystème des êtres qui y vivent.

Pour une terre qui n’a jamais été travaillée, une ancienne prairie ou un terrain envahi d’herbes sauvages, il sera sans doute nécessaire d’utiliser la bêche ou le motoculteur. Attention, ceux-ci sont à éviter autant que possible. Le motoculteur, en tournant dans la terre à grande vitesse, rend celle-ci farineuse ce qui réduit l’aération du sol. Ensuite, les animaux vivant dans le sol comme les vers de terre se font couper en morceaux.

S’il est absolument nécessaire d’utiliser le motoculteur, évitez de l’utiliser au printemps et en automne, moments auxquels les verres de terre sont le plus actif. Enfin, l’utilisation du motoculteur peut être agressive pour votre corps. Il transmet de violentes vibrations dans votre corps. Et puis, il n’est pas vraiment écologique cet engin…

L’utilisation de la bêche est également à proscrire. Utiliser la grelinette peut être jusqu’à 10 fois plus rapide que la bêche classique, puisque la largeur de travail est plus importante et l’outil plus maniable. De plus, la position est bien plus confortable car elle ne sollicite pas votre dos. Ensuite, lorsque l’on retourne la terre, on remet en surface les micro-organismes qui ne supportent pas l’oxygène (anaérobies) et on asphyxie ceux qui ont besoin de cet oxygène (aérobies). Tous ces micro-organismes meurent alors, ce qui affaiblit la fertilité du sol !

Ensuite, en bêchant, nous faisons remonter la terre stérile en surface ; or l’humus doit toujours se trouver dans les couches superficielles. Cela fait également remonter des graines de plantes sauvages qui vont germer sur la surface de votre terrain. Enfin, la terre profondément retournée, exposée au vent et au soleil, se durcit et se fendille, ce que vous pouvez éviter avec votre biogrif.

Pourquoi nos parents et/ou nos grands-parents utilisaient-ils la bêche alors ? Autrefois, les bêches étaient d’une hauteur maximum de 20 cm alors que celles que l’on trouve aujourd’hui dans le commerce mesurent de 25 à 30 cm. Ce bêchage profond est trop agressif pour le sol.

Que ce soit pour démarrer un nouveau potager ou pour l’entretenir, ne tardez pas à employer la grelinette Guérilu, avant que les mauvaises herbes n’aient trop envahi le terrain. En effet, contrairement à un bêchage, vous ne pouvez ni retourner la terre ni enfouir les végétaux à éliminer.

Vous l’aurez compris, il est préférable d’ameublir le sol sans retournement. En aérant la terre, les micro-organismes sont maintenus dans leur milieu d’origine et la structure du sol est préservée. Amener de l’oxygène dans le sol permet aux racines de s’allonger et de coloniser le volume de sol nécessaire à une bonne alimentation en eau et en éléments minéraux. Cela permet également aux micro-organismes et aux animaux vivant dans le sol de respirer correctement

La grelinette GUERILU permet un travail sans effort de la terre en profondeur sans la retourner. Elle stimule la vie des micro-organismes aérobies dans les couches superficielles du sol, les éléments nutritifs de la couche supérieure restent disponibles pour les plantes et les semences de plantes indésirables restent enfouies dans les profondeurs.

  1. Quand faut-il utiliser la grelinette GUERILU ?

Lorsque la terre est « amoureuse », c’est-à-dire, lorsqu’elle n’est ni trop sèche, ni trop mouillée.

En effet, on ne travaille jamais une terre trop humide car si elle est trop mouillée, on risque de faire plus de mal que de bien en compactant des blocs. De plus, la terre va coller aux dents, ce qui rend la manipulation plus difficile.

Par contre, dans un sol très sec, il sera difficile d’enfoncer l’outil. La résistance de la terre risque même de venir à bout d’une fourche à bêcher pas cher achetée sur Amazon. Et il sera difficile d’émietter les mottes.

Nous vous recommandons donc d’utiliser votre grelinette Guérilu quelques jours après la pluie, dans un sol juste humide.

Enfin, on privilégiera une préparation en automne pour une terre argileuse lourde. Alors qu’un sol léger se préparera plutôt à la fin de l’hiver ou au début du printemps.

En automne, vous pouvez faire un léger passage. Cela permettra à l’eau de s’infiltrer et à l’air de pénétrer dans la terre compacte. En cassant l’éventuelle croûte de surface, vous casserez la couche étanche qui ferait ruisseler l’eau. Mais il faut éviter de retourner la terre du potager car c’est à ce moment-là, quand la pluie revient, que les vers de terre sont le plus actifs. Ils permettent de digérer les matières organiques en abondance sur le sol pour créer la fertilité de la terre et un humus stable.

Au printemps, vous retournez sur le terrain lorsqu’il est un peu asséché après les grosses pluies de l’hiver. L’aération du sol au printemps permet de faire remonter les éléments minéraux pour qu’ils soient rapidement assimilables par les plantes. Ils doivent être en quantité suffisante afin de ne pas générer de panne de croissance par manque d’azote. Ceci afin que les végétaux aient le temps de finir leur cycle de croissance avant un automne froid qui arrive vite dans certaines régions.

  1. Une grelinette de fabrication belge?

Si vous commandez par correspondance, les frais de port réels pour livrer un colis de cette taille sont compris entre 15 et 20€. Une grelinette à prix pas cher sera certainement une importation. Or les normes d’acier de certains pays ne sont pas forcément aussi draconiennes que les nôtres. Renseignez-vous auprès du marchand sur le pays de fabrication de la grelinette ou aérofourche.

La fabrication par un artisan vous assure une meilleure qualité. Sans quoi cette personne aurait des retours réguliers. C’est le cas régulièrement avec certains modèles vendus dans les grandes surfaces de jardinage. Mais ce n’est pas un problème pour eux car c’est un très faible pourcentage de leur chiffre d’affaire global. Il est difficile de trouver une grelinette  de qualité en solde ou en promotion.